Actu Internationale
A la Une

Renaut privilégie les usines espagnoles pour ses futurs SUV

Renault a annoncé mardi un grand plan de production en Espagne. Selon Challenges, le Roi d’Espagne Felipe VI et son Premier ministre se sont rendus à l’usine de Palencia. Luca De Meo, directeur général de Renault, a détaillé les futures fabrications.

Ainsi donc, poursuit le media, le site de Palencia fabriquera trois nouveaux SUV compacts et supérieurs entre 2022 et 2024. Des modèles très importants, fer de lance du plan de redressement « Renaulution », qui recevront des motorisations hybrides. L’usine de Valladolid sera pour sa part chargée de monter deux futurs SUV de petite taille à partir de 2024. Une nouvelle famille de moteurs sera fabriquée à Valladolid, dès 2023, ainsi que deux nouvelles boîtes de vitesses à Séville entre 2022 et 2024. A la clé de toutes ces annonces : la création de mille emplois à contrat indéterminé.

L’Espagne est un pays clé dans le dispositif industriel de Renault. Valladolid produit aujourd’hui exclusivement le Renault Captur (175.100 exemplaires l’an dernier), Palencia les berlines et breaks compacts Mégane ainsi que le dérivé SUV Kadjar. Les sites espagnols ont fabriqué l’an dernier 342.500 véhicules avec 10.000 salariés (477.000 véhicules en 2019, contre 686.000 en France), dont 90% ont été exportés. L’Espagne a aussi produit 848.000 moteurs et 590.000 boîtes de vitesses l’an passé. Le pays fournissait en 2020 plus de 12% des véhicules mondiaux du groupe Renault  – et 34% des véhicules assemblés en Europe -, 30% des boîtes de vitesses de l’ex-Régie, 33% de ses moteurs.

Afficher plus

Nadir Kerri

Journaliste spécialisé dans l'automobile et Directeur de la Rédaction de autojazair.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page