Actu Nationale
A la Une

Renault Algérie Production : 200 salariés libérés

La direction de l’usine Renault Algérie Production vient de libérer 200 salariés parmi les 476 maintenus lors d’une première phase de compression d’effectifs.

Cette décision, selon le quotidien Liberté, est prise pour faire face au manque à gagner enregistré par l’entreprise en raison de l’arrêt du montage de véhicules en Algérie début 2020.

La première réduction d’effectifs, poursuit le redacteur, opérée il y a quelques mois, a touché 700 employés et 200 contractuels sur un total de 1 176 travailleurs. La seconde, lancée jeudi passé, compte également des départs volontaires, au moment où la relance de l’activité de montage devient hypothétique dans la mesure où les exigences du nouveau cahier des charges pour ce secteur sont difficiles à concrétiser, de l’avis de certains travailleurs.

En effet, le nouveau cahier des charges du ministère de l’Industrie impose un taux d’intégration de plus de 30% alors que la sous-traitance n’est pas développée en Algérie, particulièrement dans le secteur automobile.

Aujourd’hui, le sort des salariés restants est incertain car le bout du tunnel semble encore loin. À noter que les 276 salariés maintenus seront au chômage technique, en attendant un accord salutaire et définitif entre l’usine Renault Production Algérie et le ministère de l’Industrie pour une éventuelle relance de la production. 

Renault Algérie Production est née en 2014 d’un partenariat entre le groupe Renault, la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) et le Fonds national d’investissement (FNI).

Tags
Afficher plus

Nadir Kerri

Journaliste spécialisé dans l'automobile et Directeur de la Rédaction de autojazair.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer