Actu Nationale

Montage Automobile : le gouvernement fixe les quotas d’importation des kits CKD/SKD

User Rating: Be the first one !

Le ministère de l’Industrie vient de fixer les quotas d’importation des kits CKD/SKD, destinés au montage automobile en Algérie.

Selon TSA, le ministère de l’Industrie a informé ce mercredi 22 mai par courrier les assembleurs automobiles de leurs quotas de kits SKD/CKD sans aucune consultation au préalable, ni délai.

Cette mesure , poursuit le site TSA, risque de mettre en chômage technique de nombreux travailleurs des usines de montage, qui ont déjà consommé leurs quotas de kits CKD/ SKD.

Elle risque également de faire flamber les prix des véhicules neufs, et « remet en cause l’objectif tracé par le précédent gouvernement d’atteindre une production de 400 000 véhicules par an, à partir de 2021 ».

Cette decision des pouvoirs publics intervient suite à la flambée des importations des kits CKD et SKD destinés au montage automobile et évalués à plus de 3 milliards de dollars pour l’année 2018 et prés de un Milliards de dollars pour les trois mois de cette année 2019

Le ministre du commerce avait déjà annoncé son intention d’ouvrir l’importation des véhicules de moins de 3 ans pour les particuliers, une décision « politique » et qui visait, selon des observateurs , à calmer la rue, du moment quelle allait, faire fructifier, les « vendeurs de devises » du square Port Said .

Quelle politique adopter pour sauver l’industrie automobile naissante en Algérie ?

Les pouvoirs publics vont -ils réévaluer, à travers des spécialistes , les couts de chaque projet de montage automobile et demander des comptes aux assembleurs automobiles?

Afficher plus

Nadir Kerri

Journaliste spécialisé dans l'automobile et Directeur de Publication de autodjaz.net

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer