Actu Nationale

Montage automobile : L’ANDI bloquerait le projet Emin Auto/ JAC

 Le projet ‘une unité de montage des camions JAC et JMC ainsi que des utilitaires et SUV Ssang Yong, de l’entreprise Emin Auto au niveau de la zone industrielle de Tamzoura, dans la wilaya d’Aïn Témouchent, serait bloqué par l’ANDI, l’Agence nationale de développement de l’investissement ( ?) dont  le président du Comité national d’investissement n’est autre que le Premier Ministre

Le blocage aurait pour origine, selon  Liberté,  les changements opérés à la tête du Premier ministère. Conséquences, la charpente métallique ainsi que la ligne de production sont  bloquées, l’une au port d’Oran et la seconde au port de Shanghai (Chine). Cette situation fait perdre  quotidiennement à l’entreprise d’énorme sommes d’argent  dont  2 millions de dinars par jour pour le seul port d’Oran.

La wali d’Aïn Témouchent s’est engagée à intervenir auprès des autorités centrales pour débloquer la situation.

Déjà en Avril 2017, le patron d’Emin auto, Nihat Sahsuvaroglu évoquait dans un entretien au soir d’Algérie, l’attente de son groupe quant à la délivrance  de la fameuse autorisation du CNI, le conseil national d’investissement. « Nous sommes actuellement dans l’attente de l’autorisation du Conseil national d’investissement (CNI) pour pouvoir entamer rapidement l’installation des équipements et l’entrée en production », avait-il déclaré avant de poursuivre :  » Nous avons achevé tous les travaux de terrassement, de clôture, de viabilisation et des sous-bassements avec l’ensemble des plateformes qui accueilleront, au cours des prochains jours, la structure métallique qui sera suivie de l’installation des équipements de montage et de fabrication. C’est un complexe qui regroupe deux chaînes de montage, des zones de stockage et de réception des pièces, une piste d’essai, un banc de contrôle, un show-room, des zones pour de futurs extensions pour le montage, l’emboutissage et la peinture ainsi que des structures réservés à l’accueil des travailleurs, comme le restaurant, le dortoir, la mosquée, des terrains de sport, etc. » , disait le PDG d’Emin AUto

Pour rappel, le projet Emin auto  prévoit l’assemblage de  10 000 unités de camions  à moyens tonnages  JAC 1040s pour la 1re année pour atteindre au bout du 5e exercice le niveau de 50 000 véhicules par an. Une camionnette au design clairement inspiré de références du segment en Algérie est également prévue dans ce projet ; Emin auto prévoit d’élargir sa gamme en introduisant  l’assemblage dans ce même site, des modèles SSang yong à savoir le Tivoli, XLV et le Korando sport double cabine. Cette unité  produira 5000 véhicules par an, un volume qui augmentera d’année en année.

 

 

 

Afficher plus

Nadir Kerri

Journaliste spécialisé dans l'automobile et Directeur de la Rédaction de autojazair.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page