Actu InternationaleAutoMotoSport

Dakar 2017 : Peugeot signe un triplé historique

Stéphane Peterhansel a remporté son 13ème Dakar, le septième dans la catégorie autos. Le pilote Peugeot a disputé la victoire face à Sébastien Loeb dans les derniers jours. Stéphane Peterhansel a pris un avantage décisif jeudi, malgré un accident avec Simon Marcic, un pilote moto, et il s’est retrouvé avec 5min50 d’avance sur son équipier et rival. Loeb a remporté les deux dernières spéciales avec sa Peugeot, mais il ne lui a repris que 18sec vendredi et 19sec ce samedi.

A l’arrivée, Peterhansel a donc 5min13 d’avance sur Loeb. Si Peterhansel confirme son statut de « Monsieur Dakar », Loeb signe une belle performance pour sa deuxième participation. Il avait pris la neuvième place l’an dernier, après avoir eu plusieurs problèmes.

Cyril Despres assure le triplé à Peugeot, à 33min28 du leader. Il n’a pas pu tenir le rythme de Peterhansel et Loeb dans les derniers jours. Le rallye n’a pas été parfait pour Peugeot puisque Carlos Sainz a dû abandonner à cause d’un gros accident, avec une spectaculaire série de tonneaux. Il était deuxième de l’épreuve avant cet accident.

 Les pilotes Toyota ont eu des problèmes

Peugeot craignait énormément Toyota au début de l’épreuve. Le constructeur français se sentait désavantagé face à son rival après avoir dû réduire sa bride d’admission d’air. Mais Nasser Al-Attiyah, premier leader du rallye avec sa Toyota, a abandonné dès la quatrième étape, après avoir perdu une roue. Nani Roma s’est arrêté dans la même spéciale et il a perdu 13 minutes. Il a encore été retardé dans la dernière semaine. Giniel de Villiers de son côté lâché une demi-heure, toujours dans cette spéciale, à cause d’un souci de pompe à essence.

Roma a finalement pris la quatrième place, à plus d’une heure, devant de Villiers. Mikko Hirvonen a longtemps été cinquième au volant de la meilleure des MINI, bien discrètes cette année, mais il a perdu 4h44 jeudi après un accrochage avec un camion.

Les pilotes Peugeot ont aussi eu leurs lots de problèmes, mais beaucoup moins importants. Dans les premiers jours, Stéphane Peterhansel a été gêné par la poussière de ses leaders, Sébastien Loeb est resté stoppé quelques minutes à causes de soucis sur son moteur et Cyril Despres a dû lever le pied à cause d’un souci de Sentinel, le système qui prévient les concurrents de sa présence.

in : autoplus.fr

Tags
Afficher plus

Nadir Kerri

Journaliste spécialisé dans l'automobile et Directeur de la Rédaction de autojazair.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer