Actu Nationale
A la Une

concessionnaires de véhicules neufs : Le comité technique interministériel installé

Le comité technique interministériel chargé de l’examen et du suivi des dossiers relatifs à l’exercice de l’activité de concessionnaires de véhicules neufs a été installé, ce lundi à Alger, par le secrétaire général du ministère de l’Industrie, Salem Ahmed Zaïd.

D’importantes mesures visent l’allègement et la facilitation ainsi que la simplification des procédures administratives requises pour l’obtention de l’agrément d’exercice de ladite activité.

Il ainsi, question de la suppression de l’autorisation provisoire des conditions requises pour l’obtention de l’agrément.

Il suffit d’une seule attestation (au lieu de deux) établie par un notaire exerçant en Algérie certifiant l’existence, la validité et la conformité de plusieurs documents de l’opérateur, et la limitation de la cylindrée des véhicules type 1,6 litre.

L’objectif étant de permettre l’importation d’un plus grand nombre de véhicules à moindre prix et de satisfaire la classe moyenne du marché national de véhicules.

Pour le véhicule électrique, le concessionnaire doit s’engager à honorer toute commande d’achat à hauteur d’au moins 15 % du total des ventes. Il doit aussi vendre un seul véhicule particulier par personne physique à partir de l’acquisition de son premier véhicule auprès de l’ensemble des concessionnaires pour une période de trois(03) ans.

L’étude des dossiers des opérateurs économiques souhaitant activer en tant que concessionnaires de véhicules neufs débutera à partir de la semaine prochaine. Elle doit permettre de créer un système d’échange d’information entre les differents secteurs afin que le véhicule soit facilement identifiable et garantir ainsi la limitation à un seul véhicule par personne physique pendant trois ans.

Afficher plus

Nadir Kerri

Journaliste spécialisé dans l'automobile et Directeur de la Rédaction de autojazair.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page