NOUVELLE MÉGANE SEDAN : Sensations harmonieuses dans le berceau de Chopin

NOUVELLE MÉGANE SEDAN : Sensations harmonieuses dans le berceau de Chopin

PARTAGER

Très logiquement petite sœur de la Talisman, la nouvelle Mégane Sedan est un nectar de confort, de technologies embarquées, de connectivité surdimensionnée, de fonctionnalités et d’agrément de conduite. Place au test-drive.

C’est en présence d’Amine Lamara, chef de produits à Renault Algérie, et de Hayet Hellal, responsable relations presse à la même filiale, que les équipages des médias algériens ont effectué leurs essais internationaux. Deux boucles de 240 km, en moins d’une journée – rien que ça ! – auront suffi pour découvrir la nouvelle Mégane Sedan dans toutes ses dimensions.
Statutairement exposée au H15 Boutique hôtel de Poznanska, au cœur de Varsovie, cette bagnole, dans sa version 1.5 l DCI à 110 ch Brun Vison, attire les regards. Et c’est à partir de la zone de départ-essai, sise à l’hôtel Courtyard Zwirki i Wigury de Warszawa, que nous prenons possession, enfin, du nouveau-né de la marque au losange pour sillonner une première boucle de 176 km via les routes et les reliefs de Lomianki et Marki, surplombant les majestueux lacs et forêts de Zielonka, Zebki,  Wieliszew, Radzymin et autres Legionowo pour atterrir à Aruana, à Narvil. L’impression est forte. Plus qu’une Renault Fluence, mais très logiquement petite sœur de la Talisman, la nouvelle Mégane Sedan est un nectar de confort, de technologies embarquées, de connectivité surdimensionnée, de fonctionnalités et d’agrément de conduite. Dès notre prise du volant, à bord de la nouvelle Mégane Sedan 1.5 l DCI à 110 ch (gris Titanium), nous ressentons, en effet, une conduite “trop zen” que d’aucuns attribueraient aux flottes VIP. Pleine d’espaces, à l’avant comme à l’arrière, elle doit son succès à une “recette maîtrisée” de Renault qui s’investit davantage dans l’élégance. Bruits totalement effacés, tenue de route irréprochable, reprises ascendantes et sans compromis (usant du couple moteur que de brusques accélérations), nous profitons de ces routes pour tester également le dynamisme de cette bagnole qui, par ailleurs, ne passe pas inaperçue au berceau du célébrissime compositeur et pianiste virtuose Fréderic François Chopin (1810-1849). À la seconde boucle de 64 km, nous changeons pour tester la nouvelle Mégane Sedan 1.6 l DCI à 130 ch (blanc nacré). Une boucle dédiée aux fonctionnalités et aux technologies embarquées. Un full-equipment pas facile à maîtriser au vu des nouveautés introduites, une première sur une Mégane et tout le segment. Une véritable découverte, certes, mais la nouvelle Mégane Sedan ne manque d’aucun atout pour imposer une nouvelle démarche sur ce segment (souffrant) à travers le monde, notamment après l’offensive des SUV. Répondant au doigt et à l’œil, les fonctionnalités liées à l’agrément, la sécurité et au loisir font de la nouvelle Mégane Sedan une vraie nouveauté. Que ce soit habitabilité, espace, technologies, vue panoramique, maîtrise et consommation, ce véhicule aura son mot à dire. Y compris en Algérie où la concurrence sera mise à mal. Verdict de Liberté-Auto : la nouvelle Mégane Sedan est une véritable rupture des codes classiques. Enfin, de tous les codes !

FARID BELGACEM

http://www.liberte-algerie.com/

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE